mardi 5 octobre 2021

Babas bouchons, Rhum, Orange

Au centre de la table un plat de babas fort en rhum et bien imbibés, un bol généreusement garni de chantilly fraîchement battue, peu sucrée et légèrement vanillée, une salade de fruits frais, des tranches tièdes de pommes/poires rôties,… bref, tout ce qui te passe par la tête suivant envie/saison/convives, à chacun de piocher et monter un petit bol dessert, pause gourmandise à son goût. Pour moi c’est nature avec un petit café noir serré, association parfaite, riche et intense en arômes, la béatitude en bouchées, The Zombies en écoute . . .  

La recette découle de celle de Sébastien Bouillet, piochée chez Isabelle, elle a détrôné définitivement toutes les autres, la texture briochée de la mie est incroyable, légère et bien hydratée, tenue impeccable et une vraie mâche.  


Babas bouchons, Rhum, Orange :   (pour 26 pièces, moule silicone empreintes Ø3,5cm)

Babas :   180gr de farine (blanche de froment, Moulin de Vencimont) - ¾ càc de levure boulangère déshydratée - 150gr d’oeufs (3, pesés sans coquilles) - ½ càc de sel - 45gr de cassonade blonde - 105gr de beurre

Dans le bol du robot, muni du crochet, mettre la farine, la levure et les oeufs, pétrir à petite vitesse, ajouter le sel dès que le mélange est homogène, pétrir 5 minutes à vitesse moyenne, ajouter le sucre, pétrir de nouveau 5 minutes, couvrir le bol d’un linge et laisser reposer 30 minutes. Faire fondre le beurre et laisser revenir à température ambiante. Au bout du temps de repos ajouter le beurre fondu refroidi, pétrir à vitesse lente jusqu'à ce que le beurre soit entièrement incorporé, la pâte est lisse, brillante et élastique, elle claque sur les parois du bol. Laisser reposer une heure à température ambiante (avec couvercle sur le bol), rabattre la pâte, transférer dans une poche à douille lisse, garnir les moules (plaque silicone) à mi-hauteur (plus facile en coupant la pâte avec des ciseaux).  Laisser reposer de nouveau une heure à l’abri des courants d’air, la pâte double de volume.

Préchauffer le four à 165°

Enfourner pour 18 minutes, ils doivent dodus et dorés. Laisser reposer 5 minutes, démouler sur une grille, rassir 24 heures à température ambiante.

Sirop rhum orange :   3 oranges non traitées - eau - 100gr de sucre de canne blond - 140 gr de Rhum brun de bonne qualité 

Zester puis presser les oranges dans un bol mesureur, ajouter de l’eau pour arriver à 33cl, couler dans une petite casserole, ajouter le sucre, chauffer, retirer du feu dès ébullition, couvrir, laisser reposer 30 minutes. Filtrer, ajouter le rhum, mélanger. Déposer les babas rassis dans un grand récipient hermétique, sur une seule couche, laisser un peu d’espace ils vont gonfler en s’hydratant, arroser avec le sirop, couvrir le plat et laisser imbiber tranquillement, dans une pièce fraiche, pendant minimum 12 heures, les retourner de temps en temps. Ils vont absorber entièrement le sirop, il n'en restera pas une goutte, c’est la quantité exacte les babas pompent tout (si tu aimes avoir plus de sirop pour agrémenter une salade de fruits, lécher la cuillère ou autre, augmente la dose). Plus longtemps ils reposent, meilleurs ils sont. Conserver dans la boite hermétique. 


13 commentaires:

  1. je garde cette recette sous le coude !!!

    RépondreSupprimer
  2. Tu est à fond dans les gâteaux ! Elle me plaît bien cette recette de babas, dommage je n’ai pas le moule à empreintes bouchons.
    Belle journée Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'importe le moule, pourvu qu'on ait l'ivresse ;-)

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Le dessert de mes rêves, c'est hyper gourmand !!!
    Merci pour le partage et de me rappeler qu'il est encore temps d'en mettre en bocaux pour Noël.
    MICHEL31

    RépondreSupprimer
  4. un dessert très apprécié chez nous, merci pour cette belle recette pleine de gourmandise. Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Isa,
    J'imagine très bien le centre de ta table garni de toutes ces bonnes gourmandises !!
    Je n'ai jamais fait de babas au rhum ... ta recette fait drôlement envie !!
    Bises et bonne fin de week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as jamais fait de babas ? mais il faut absolument remédier à cette lacune --> hop en cuisine ;-)

      Supprimer
  6. hummm !.... dans mes favoris j'adore !♥

    RépondreSupprimer
  7. Miam je me régalerai avec ces babas !
    Je t'ai chipé photo et lien vers tes recettes pour mon article "1001 façons de cuisiner les pommes" : https://cuisinefruitsetlegumes.wordpress.com/2021/10/14/cuisiner-pommes/

    RépondreSupprimer
  8. Une question qui vous paraîtra sans doute stupide: réhydratez-vous la levure?
    Merci d'avance de la réponse...
    Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascale,
      Aucune question n’est idiote quand le but est de bien faire les choses 😊

      J’utilise de la levure sèche instantanée qui, pour moi, à tous les avantages (elle n’a pas besoin d’être réhydratée et se conserve longtemps) - La levure sèche active par contre nécessite une réhydratation (délayer dans un liquide à t° ambiante, laisser s’activer ±15min) - Je n’utilise jamais la levure boulangère dite "levée rapide" parce qu’il y a émulsifiant/antioxydant dedans (les autres, si tu choisis les bonnes marques, sont 100% levure naturelle déshydratée).

      Voilà la réponse pour les 3 levures sèches que je connais, en avant pour des babas de compétitions ♥

      Supprimer
    2. Merci infiniment de votre réponse!
      Je vous posais cette question parce que ma pâte n'a jamais levé et mes bouchons étaient plutôt des petits cailloux.... J'utilise de la levure bio déshydratée, dite "traditionnelle", elle n'est donc pas instantanée, et je pense que sa réhydratation est obligatoire en fait. Je n'ai pas réfléchi aux variations de levure, c'est pourtant essentiel!
      Qu'à cela ne tienne, je vais recommencer!
      Merci de vos lumières§
      Pascale

      Supprimer