jeudi 12 juillet 2018

Pesto au basilic (à la Genovese)

Parce qu'il est le compagnon idéal des pâtes fraiches, grillades, légumes, salades et soupes tout au long de l'année, profitons de la belle saison pour récolter au jardin de magnifiques bouquets de basilic et préparer un délicieux pesto aux saveurs du soleil.
 
 
Pour les puristes le pesto se fait au mortier mais c'est plus rapide au robot et franchement le goût est identique, il faut juste procéder rapidement pour absolument éviter de faire chauffer le pesto qui perdrait en fraicheur et saveur ! . . .  La qualité des ingrédients est évidemment ce qui fera de ta préparation "le" pesto au goût inimitable.  Les indispensables sont le basilic fraichement cueilli, du parmesan de qualité (ici un 24 mois d'affinage, acheté à la coupe pas sous vide), une délicieuse huile d'olive extra vierge et de l'ail frais.  Pour les pignons de pin tu peux faire un écart suivant ton placard (noix de cajou, macadamia, amande,..) choisi un fruit sec gras et mondé (la peau modifierait la texture du pesto).      

 
Pesto à la Genovese :   50gr de parmesan (non râpé) - 25gr de pignon de pin - 1 gousse d'ail - 50gr de feuilles de basilic (fraichement cueilli) - 80gr d'huile d'olive - 1 pincée de fleur de sel
 
Mettre le parmesan, les pignons de pin et l'ail dans le bol du robot, mixer rapidement jusqu'à obtenir une poudre épaisse, ajouter tous les autres ingrédients, mixer encore rapidement et par à coups pour surtout ne pas faire chauffer le pesto, ce n'est pas grave s'il reste des petits morceaux, que du contraire.  Verser dans un pot à fermeture hermétique et conserver au frais (à consommer dans la semaine). 
 
Pour en avoir tout l'hiver, congeler dans des empreintes flexibles (pour mini cakes) puis démouler et emballer les portions dans un sac congélation bien fermé.  Le pesto maison décongelé est évidemment moins odorant que le frais mais il est de toute façon bien au dessus de ce que tu peux trouver en petits pots tout au long de l'année dans les épiceries.  
 

 

6 commentaires:

  1. Bonjour Isabelle, le pesto à la genovese j'ai déjà fait ! Par contre j'essayerai bien avec des amandes ; Je n'ai pas toujours des pignons dans mon placard ! Histoire de voir ce que ça donne en goût ? Bon je ne dirai rien à mes amis Italiens puristes !!!! Lol. Bonne journée à toi. Bisous.Annie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Annie,

      Comme toi je n'ai pas toujours des pignons en réserve mais j'ai toujours de la poudre d'amandes, et je me demande si ce n'est pas au final la version que je préfère ;-)

      Supprimer
  2. C'est un délice ce pesto ;-) On peux le garder combien de temps ? (histoire de faire des réserves pour l'hiver) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais dire dans un pot de confiture (par ex) bien fermé et recouvert d'huile on peux le conserver combien de temps ?

      Supprimer
    2. Bonjour Cathy,

      J'ai testé la conservation en lissant le dessus du pesto et ajoutant une peu d'huile d'olive pour une surface lisse, ça évite l'oxydation et la moisissure mais je n'aime pas le résultat, le pesto avec ajout d'huile est plus gras, déséquilibré. C'est pour ça que, comme je l'indique dans l'article, je préfère la congélation en petites portions. L'expérience, au fil des ans, m'a prouvé que c'est la meilleure solution pour un pesto parfumé et frais tout au long de l'année :-)

      Supprimer
  3. bonne idée pour les amandes !! je vais essayer ! Merci Isabelle ♥

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...