jeudi 19 juillet 2018

Liqueur d'Hysope

J'adore l'été, cette magnifique saison pour les fruits, fleurs et légumes.  Cueillettes, confitures, conserves, coulis, jus de fruits stérilisés, chutney, liqueurs...  concocter de savoureuses mixtures qui nous accompagneront l'hiver venu pour nous rappeler ce parfum de soleil, comment résister à tout ce que la nature nous offre ?  . . .  Au jardin l'Hysope est superbe, l'occasion rêvée pour préparer cette liqueur herbacée dont Olivier Imbert dit : "La déguster c'est communiquer avec le soleil et l'âme de la montagne"
 
Dans le verre, liqueur de 2017 préparée avec une Hysope de Haute Ubaye, cultivée en altitude dans son milieu naturel, merci Carole  ;-)   
 
 
Liqueur d'Hysope
 
Un généreux bouquet fraichement cueilli de fleurs et feuilles d'Hysope officinale (non traité) - 40cl d'alcool surfin à 90° - 50cl d'eau - 100gr de sucre
 
Enrouler et plier le bouquet d'hysope pour qu'il puisse entrer dans un bocal en verre, le tasser légèrement dans le fond du bout des doigts, ajouter l'alcool (l'hysope doit être totalement immergée), fermer le bocal hermétiquement, laisser macérer pendant 60 jours dans une pièce fraiche et sombre (noter la date sur le calendrier).  Au bout du temps de repos filtrer l'alcool à travers une fine étamine.  Mettre l'eau et le sucre dans une casserole, porter à ébullition, compter une minute puis couper le feu, laisser revenir à température ambiante.  Quand le sirop est froid y ajouter l'alcool filtré, mélanger puis couler en bouteilles.
 
Nous conservons l'alcool d'hysope (comme le Limoncello) dans une pièce sombre et fraiche.  On rempli, au fur et à mesure, une petite bouteille (25cl) que l'on conserve en permanence au congélateur, comme ça il y a toujours un digestif au frais pour les amis de passage.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...