mardi 21 janvier 2020

Pain brioché au levain et sirop de Caroube

Ce pain à la croûte tendre, dont la mie aérée couleur cacao est diablement appétissante, se révèle hyper moelleux, léger et parfumé, de quoi mettre en forme et belle humeur dès le matin. Tartiné de beurre et marmelade d’orange amère (pour moi), de pâte à tartiner chocolat noir ou spéculoos (pour les autres), il est des dimanches ou sortir du lit est délectable et doux !

Après plusieurs essais de brioches au levain voilà enfin la première qui mérite de figurer ici. L’expérience fait suite à l’achat de sirop de caroube (épicerie Libanaise) et la lecture de cette recette où le pain au cacao, miel et mélasse, serait originaire d’Australie. Au levain les temps de pousse sont longs mais le résultat en vaut la peine, n’hésite pas, rien ne remplace la satisfaction de préparer de tes mains ce petit bonheur simplement délicieux.  


Pain coupé encore un peu tiède, la mie se déchire, deux heures plus tard il était tout aussi moelleux et avait une meilleure tenue à la découpe, l’idéal est donc d’attendre, si tu y arrives !


Pain brioché au levain et sirop de Caroube :

200gr de farine - 100gr de levain de seigle (50/50) - 20gr de cassonade blonde - 25gr de sirop de caroube - 10gr de cacao amer - 1 càc de café soluble (5gr) - 100gr de lait à température ambiante (demi écrémé) - 30gr de beurre à température ambiante - ½ càc de sel

Mettre la farine, le levain, la cassonade, le sirop de caroube, le cacao, le café et le lait dans le bol du robot, pétrir 3 minutes à petite vitesse, ajouter le beurre et le sel, pétrir 10 minutes, toujours à petite vitesse. La pâte est lisse, soyeuse, elle claque sur les parois du bol. Ramener en boule, fermer le bol et laisser pousser la pâte 6 heures à température ambiante en rabattant 2 fois à ± deux heures d'écart (6 rabats en tournant le plat et en soulevant la pâte).  Au bout du temps de repos mettre la pâte en forme de boule, déposer dans le fond d’une cocotte légèrement huilée (pyrex Ø20cm), fermer le couvercle, laisser reposer 12 heures au réfrigérateur.

Sortir la cocotte du frigo, badigeonner le pain d'un peu de lait (pinceau), inciser en croix (lame de rasoir), remettre le couvercle. Enfourner à four froid, allumer sur 180° (chaleur tournante), cuire 30 minutes, enlever le couvercle de la cocotte, cuire encore 10 minutes. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

Le reste, coupé en tranches épaisses, congelé, passé au grille pain, dégage au pdj des notes de cacao amer torréfié, un régal !

mardi 14 janvier 2020

Cake Kaki, Café, Chocolat (sans lactose)

Fondant, moelleux, fort en chocolat, riche en rhum café, ce cake aux saveurs intenses et franches est une gourmandise absolue.

Après le succès à la maison du Cake Kaki/Sarrasin/Noix/Épices, l’envie m’a pris de poursuivre les essais avec la chair du kaki très mûr. Le résultat est au-delà de mes espérances, exquis, léger en gras, peu sucré, sans lactose, il a vraiment tout pour plaire et se régaler !


Purée de kaki :   choisir deux beaux kakis très mûrs (mou et non astringent), laver, sécher, couper en morceaux sans éplucher, mettre dans un bol profond, réduire en purée au mixer plongeant (il faut 350gr de pulpe).

Cake Kaki, Café, Chocolat  (sans lactose) :     (moule Nordic Ware Heritage Ø23cm)

280gr de farine - ½ càc de sel - 1 càc de poudre à lever - ½ càc de bicarbonate - 10gr de cacao amer - 1 càc bombée de cannelle - 50gr de rhum brun - 15gr de café bio soluble - 350gr de purée de kaki - 100gr d'huile neutre (maïs) - 120gr de cassonade blonde - 3 oeufs – 150gr de chocolat noir en pistoles (Callebaut 55%)

Huile légèrement le moule à cake à l'aide d'un pinceau.  Préchauffer le four à 180°

Dans un plat mettre la farine, le sel, la levure, le bicarbonate, le cacao et la cannelle, à l'aide d'un fouet mélanger à la main pour homogénéiser les poudres.  Dans un grand bol diluer le café soluble dans le rhum, ajouter la pulpe de kaki, l’huile, la cassonade et les oeufs, fouetter à la main pour obtenir une préparation homogène. Couler le mélange liquide sur les poudres, mélanger la pâte rapidement à l'aide d'une spatule, inutile d'insister, la préparation doit être homogène mais non battue, ajouter les pistoles de chocolat, mélanger.  Couler la pâte dans le moule, enfourner pour 35 minutes, la lame d'un couteau doit ressortir sèche (si tu piques dans du chocolat fondu, réessaye à côté).  Laisser reposer 10 minutes avant de démouler et transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement. Il se conserve bien quatre jours sous cloche à température ambiante.


mardi 7 janvier 2020

Pains à burger "Buns" aux céréales

Fêtes, ce qui est génial avec un buffet "petits pains chaud" c’est que tu y mets exactement la garniture que tu veux, ça permet de réunir les différents régimes alimentaires sans prise de tête et dans la bonne humeur. Pour qu’un "burger" soit parfait il faut un petit pain rond mais pas trop bombé, moelleux, doré, mie légèrement briochée et croûte tendre. C’est chez Manu que j’ai pioché la base, le résultat est parfait à notre goût.

Garnitures ce soir là : Épaule de marcassin effilochée cuite façon "pulled pork" (au four 6h à 120° dans une marinade à la sauce fumée), galettes de chou-fleur (végétarien), mâche, carottes, houmous, betterave, oignons, mayonnaise très moutardée, pickles lacto-fermenté,… bref, ce que tu veux. Présente en jolis petits plats les garnitures choisies en fonction de la saison et de tes invités, qu’il y en ait pour tous les goûts/envies/appétits.


J’ai utilisé un mélange de farines aux céréales complètes composé de :  Farines froment 60%, seigle 15%, épeautre 10% - Graines tournesol, amarante, sésame, pavot, millet, maïs concassé, sarrasin 15%.  Coupé avec une farine T00 pour obtenir une mie plus légère.    

Pains à burger "Buns" aux céréales :     (pour 10 buns)

1 oeuf - ± 140gr de lait (demi-écrémé) - 90gr d’eau - 300gr de farine bio "mélange céréales" - 200gr de farine (de blé tendre, type 00, épicerie Italienne) – 1+½ càc de levure boulangère déshydratée - 1 càc de sucre - 1 càc de sel - 30gr de beurre à température ambiante  +  huile d’olive    

Mettre le bol du robot sur la balance, casser l'oeuf (60gr sans la coquille), compléter avec le lait pour arriver à 200gr (ici 140gr). Ajouter l’eau, les farines, la levure et le sucre, pétrir au robot à petite vitesse, dès que la pâte forme une boule ajouter le sel et le beurre, pétrir 10 minutes à vitesse moyenne, la pâte est lisse et soyeuse, elle claque sur les parois du bol. Ramener en boule, couvrir et laisser pousser ±1h30, elle doit doubler de volume. Au bout du temps de pousse, rabattre la pâte, peser, diviser en 10 parts égales, façonner en boules, poser au fur et à mesure sur un tapis de cuisson (silpain) en les espaçant (ils gonflent à la cuisson). Avec le plat de la main écraser légèrement les boules puis badigeonner d'un peu d'huile d'olive, laisser pousser de nouveau ± une heure (ils doublent de volume).

Préchauffer le four à 200°

Enfourner pour 17 minutes. À la sortie du four poser un essuie vaisselle propre sur les buns, compter 10 minutes, enlever le drap, transférer sur une grille jusqu’à complet refroidissement (couvrir les petits pains à la sortie du four permet de garder l’humidité, ça donne aux buns une croûte tendre qui s’écrase bien à la dégustation).


samedi 28 décembre 2019

Cantucci Potimarron, Amandes, Chocolat (sans lactose)

Balades, jeux, lectures, rêveries au chaud devant le feu de bois, multiplication des pauses thés papotes, encouragement des étudiants en bloc, . . .  Il est évident que les petits biscuits, savoureux et croquants, sont un indispensable des congés d’entre fêtes ! 


Purée de potimarron :   non épluché, coupé en cube, cuit au micro-ondes 7 minutes dans un récipient hermétique, refroidi, écrasé à la fourchette.

Cantucci Potimarron, Amandes, Chocolat  (sans lactose) :   (pour ± 32 biscuits) 

80gr de purée de potimarron - 1 oeuf - 70gr de cassonade blonde - 20gr d'huile d'olive - les zestes d'une orange non traitée - 1+½ càc de cannelle - 180gr de farine - 40gr de poudre d'amandes - 1 càc de poudre à lever - 1 pincée de sel - 30gr d'amandes effilées - 60gr de chocolat noir (pistoles)

Préchauffer le four à 180°

Dans le bol du robot, fouetter la purée de potimarron avec l'oeuf et le sucre jusqu'à obtenir un mélange mousseux et clair qui a triplé de volume.  Sans cesser de fouetter, ajouter l'huile d'olive, les zestes et la cannelle.  Remplacer le fouet par la feuille, ajouter la farine, la poudre d'amandes et la levure, mélanger pour obtenir une pâte homogène et souple, ajouter les amandes effilées et le chocolat, mélanger pour répartir dans la masse.  Transférer la pâte sur une plaque recouverte d'un tapis de cuisson, mouiller ses mains à l’eau froide et former un long boudin rectangulaire de ± 5cm de large, 44cm de long et 2.5cm d’épaisseur, la pâte est collante mais très maniable (avec les mains mouillées).  Enfourner pour 25 minutes, le boudin est doré et sonne creux quand on tapote dessus.  Sortir du four, laisser tiédir, réduire la température du four à 150°

Transférer le boudin sur une planche, découper en tranches d'un gros centimètre d'épaisseur, les poser au fur et à mesure sur le tapis, enfourner 7 minutes, retourner les biscuits puis remettre au four encore 7 minutes.  Laisser complètement refroidir avant de conserver dans une boite en fer.


vendredi 20 décembre 2019

Biscuits Sarrasin, confiture de Framboises (sans lactose)

Croquants, fondants et fruités, ces petits biscuits aux excellentes notes torréfiées de sarrasin grillé sont mes incontournables du moment. Impossible de leur résister !  Le fait d’avoir utilisé une farine de sarrasin broyée à la meule de pierre d’un moulin artisanal Breton me pose désormais un énorme souci, son parfum et ses saveurs sont incroyables, comment après ça acheter encore de la farine en Belgique ?  Une escapade s’impose  . . .  


Biscuits Sarrasin, confiture de Framboises   (sans lactose)        (pour 25 biscuits Ø 4,5cm)

80gr de farine de sarrasin - 80gr de farine - ½ càc de poudre à lever - 1 pincée de sel - 30gr de cassonade blonde - 50gr de flocons d'avoine (petits) - 50gr d'huile neutre (maïs) - 1 jaune d'oeuf - 50gr de lait de coco  

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot muni de la feuille, mélanger à petite vitesse jusqu'à ce que la pâte se ramène en boule (ne pas pétrir).  Transférer sur un tapis de cuisson, poser un second tapis dessus, abaisser sur une épaisseur de ± 3mm.  Laisser reposer une nuit au frais.

Cuisson et montage :   sucre démérara - confiture de framboise ou autre fruit rouge (maison)

Préchauffer le four à 180°

Sortir la pâte du réfrigérateur, enlever le tapis de cuisson du dessus, replacer, inverser, décoller celui du bas (ça permet de détacher facilement les biscuits, après découpe, sans les déformer).  À l'aide d'un emporte pièce découper des cercles de pâte, faire un trou au centre de la moitié, les poser au fur et à mesure sur un tapis de cuisson propre, posé sur une plaque, réunir les chutes de pâte, ré-abaisser et reformer des cercles jusqu'à épuisement de la pâte.  Saupoudrer d'un peu de sucre démérara les biscuits percés, enfourner pour 13 minutes, les biscuits sont secs et dorés.  Laisser reposer 10 minutes avant de les transférer sur une grille.  Poser les biscuits entiers sur une planche, recouvrir de confiture, poser dessus le biscuit percé (côté sucré vers le haut), laisser sécher une nuit avant de conserver dans une boite en fer.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...