vendredi 15 février 2019

Cookies Avoine, Épeautre, Noix, Chocolat

Diaboliquement ultra-addictif, entre deux bouchées c'est la seule chose à dire sur ces cookies.  Il paraît que ne pas parler la bouche pleine est une règle élémentaire des bonnes manières à table, incontestablement nous sommes très bien élevés   ;-)
 
 
Cookies Avoine, Épeautre, Noix, Chocolat :        (pour 20 grands cookies)
 
150gr de beurre salé à température ambiante - 100gr de cassonade brune - 1 oeuf - 70gr de crème caramel au beurre salé - ½ càc d'extrait naturel de vanille - 100gr de flocons d’avoine (gros) - 200gr de farine "Ardennes" (farine d'épeautre + flocons d'épeautre - Farine artisanale de L'escaille) - 1 càc de poudre à lever - 80gr de cerneaux de noix - 120gr de chocolat noir (en pistoles ou haché au couteau)   
 
Préchauffer le four à 160°
 
Dans le bol du robot muni de la feuille, battre le beurre et la cassonade jusqu'à obtenir une crème onctueuse, ajouter l'oeuf, la crème caramel et la vanille, mélanger, ajouter les flocons d'avoine, la farine, la levure, les noix et le chocolat, mélanger à petite vitesse, stopper dès que la pâte est homogène, ne pas pétrir.
 
Avec une cuillère boule à glace (Ø5cm), former des boules de pâte et les déposer sur un tapis de cuisson en les espaçant (ils s'étalent en cuisant), aplatir légèrement du plat de la main et enfourner pour 18 minutes.  Les cookies doivent être dorés sur les bords mais encore tendre et moelleux à coeur.  Laisser tiédir 5 minutes avant de décoller du tapis et poser sur une grille jusqu'à complet refroidissement.  Conserver dans une boite en fer.


mardi 12 février 2019

Riz au "lait" végétal, Orange sanguine, Granola pistache (sans lactose)

Depuis quelque temps à la maison le riz au lait est d'office végétal, il nous rassemble tous autour d'un dessert léger, crémeux, frais et onctueux apprécié à l'unanimité.  Convivial et très gourmand, il est cette fois enrichi d'eau de fleur d'oranger, saupoudré d'un granola pistache croquant et agrémenté de suprêmes d'oranges sanguines.  Un délice au parfum floral, souvenir de douces vacances en famille.   
 
 
Riz au "lait" végétal, Orange sanguine, Granola pistache  -  sans lactose       (pour 8 bols)   
 
Riz végétal hyper crémeux :   175gr de riz rond - 1 litre de boisson végétale d'amande (lait) - 80gr de sucre - 2 càs d'eau de fleur d'oranger de Vallauris - 250gr de crème de soja à fouetter (Alpro)
 
Cuire ensemble le riz, le "lait" et le sucre à feu très doux pendant 30 minutes (casserole couverte) en mélangeant régulièrement.  Le lait doit être au trois quart absorbé, laisser refroidir dans la casserole avec le couvercle, ajouter l'eau de fleur d'oranger, mélanger, verser dans un récipient hermétique, fermer et réserver 12 heures au frais.
 
Monter au batteur la crème de soja en chantilly.  Fouetter le riz au lait (reposé) quelques secondes au batteur pour détendre la préparation puis y incorporer délicatement la crème fouettée.  Réserver au frais dans un récipient hermétique (il se conserve trois jours au réfrigérateur).
 
Granola pistache :    25gr de miel de fleur d'oranger - 50gr de pistaches d'Iran mondées - 75gr de flocons d'avoine (gros) - 1 càc d'huile d'olive 
 
* Double les proportions si, comme moi, tu adores le granola au petit déjeuner.
 
Préchauffer le four à 160°
 
Mettre le miel dans un saladier, tiédir 20 secondes au micro-onde (il ne doit pas être chaud, juste liquide), ajouter les pistaches, les flocons et l'huile, mélanger.  Répartir la préparation sur un tapis de cuisson posé sur une plaque, enfourner pour 20/25 minutes en remuant la préparation toutes les 10 minutes. Il faut surveiller, les flocons doivent être caramélisés, dorés et croquants.  Laisser complètement refroidir avant de conserver dans une boite en fer ou un bocal  (il se conserve très bien une semaine dans une boite en fer à température ambiante).
 
Finition :   3 ou 4 oranges sanguines (suivant leur taille)  
 
Peler les oranges à vifs et lever les suprêmes, réserver dans une boite hermétique au frais.
 
Dresser le riz crémeux dans des bols (ou verrines), répartir les suprêmes d'oranges et saupoudrer de granola, déguster immédiatement, bien frais.
 
 

jeudi 7 février 2019

Cake Café, Dattes, Noisettes

Celui-là on s'en délecte finement tranché accompagné d'un grand bol de thé noir, il est dense et tendre, sa mie moelleuse, parfumée et peu sucrée rappelle un peu celle d'un pain d'épices, les noisettes apportent du croquant et une jolie note torréfiée. 
 
 
Cake Café, Dattes, Noisettes         (moule 8/18cm)
 
50gr de dattes (non sucrées, séchées et dénoyautées) - 60gr de beurre salé - 45gr de miel (de printemps) - 20gr de cassonade blonde - 130gr de café fort (4 espresso) - 1 càc de bicarbonate de soude - 1 oeuf (65gr, pesé sans coquille) - 100gr de farine (blanche) - 50gr de farine de châtaigne - 1 càc de cannelle - 40gr de noisettes entières (avec peau)      
 
Couper les dattes en petits morceaux, les mettre dans une casserole avec le beurre, le miel, la cassonade et le café, porter à ébullition en mélangeant, les dattes vont se défaire, laisser bouillir une minute puis couper le feu et ajouter le bicarbonate sans cesser de mélanger  (la préparation va mousser et monter, c'est normal).  Laisser revenir à température ambiante.
 
Beurrer le moule.  Préchauffer le four à 180°
 
Dans un saladier battre l'oeuf en omelette, en fouettant ajouter la préparation liquide refroidie.  Tamiser les farines et la cannelle directement dans le plat, mélanger pour obtenir une pâte homogène.  Verser la pâte dans le moule, répartir les noisettes sur la surface, enfourner pour 35 minutes (la lame d'un couteau doit ressortir sèche).  Laisser tiédir 10 minutes avant de démouler et refroidir sur grille.  Après complet refroidissement passer doucement un pinceau sec sur les noisettes, ça va décoller une partie des peaux brunes et sèches pour laisser apparaitre les noisettes dorées. 

Comme beaucoup de cake il est meilleur le lendemain, conservé sous cloche à température ambiante, les parfums ont eu le temps de se développer.

 

lundi 4 février 2019

Tart-Ô Fromage frais, Miel de Sarrasin, Fenouil

L'idée vient d'une recette de Guillaume Iskandar lue au printemps, souvenir de ce joli matin en terrasse à Châtelaillon, café, magazine Thuries, visage offert aux rayons du soleil, bonheur.  L'ingrédient qui m'a tout de suite intrigué est le miel de sarrasin que je ne connaissais pas, comme le hasard fait bien les choses le marché couvert accueille un apiculteur qui en vend.  Ce miel est brun foncé, épais, crémeux, il a une odeur boisée et son goût est puissant, persistant en bouche mais bien équilibré, c'est un miel assez rare qui est surtout produit en Bretagne, là où sont cultivées les graines de sarrasin destinées à la farine (les ruches sont posées sur le bord des champs de blé noir pendant la période de floraison). 
 

Revenons à cette tarte qui n'est pas du tout celle du chef mais s'en inspire, le fenouil en sucré on connait déjà et on aime beaucoup, pour être totalement dans le thème la pâte sera au sarrasin aussi, soyons fous, et le miel marié au fromage blanc dans une mousse onctueuse et fondante.  Le résultat est un dessert surprenant, frais et léger, dont les parfums épicés du miel s'accordent parfaitement avec le fenouil croquant.  Vive les recettes qui réconcilient les journées grises et froides avec nos envies de saveurs hivernales réconfortantes aux vertus thérapeutiques !
 

Le seul petit point négatif est le service, à la découpe le fenouil s'entortille dans la lame du couteau et pour avoir de jolies parts il faut biaiser, ce qui n'enlève rien au délice de la dégustation mais te voilà prévenu.

 
Tart-Ô Fromage frais, Miel de Sarrasin, Fenouil     (Ø18cm)
 
Pâte sablée sucrée au sarrasin :   85gr de beurre salé à température ambiante - 50gr de sucre - 150gr de farine de sarrasin - 25gr de poudre d'amandes - 1 oeuf
 
Sabler rapidement ensemble tous les ingrédients, ramener en boule, abaisser entre deux tapis de cuisson, laissez reposer minimum 2h au frais.
 
* Pour cette recette il faudra deux tiers de la pâte, avec le reste j'ai préparé des biscuits recouvert de chocolat noir
 
Préchauffer le four à 180°
 
Garnir le cercle à tarte Ø18cm posé sur un tapis de cuisson, lester avec du papier sulfurisé et des billes de terre cuite, enfourner 20 minutes.  Sortir du four, enlever les billes et le papier, remettre au four 8 minutes.  Décercler et laisser refroidir sur une grille.
 
Fenouil poché :   1 bulbe de fenouil (300gr) - 300gr d'eau - 100gr de sucre - 2 càs de jus de citron fraichement pressé
 
Mettre l'eau, le sucre et le jus de citron dans une petite casserole, faire chauffer.  Trancher finement le fenouil à la mandoline (réserver les peluches pour le dressage), dès ébullition ajouter le fenouil dans le sirop, mélanger, poser un couvercle, laisser mijoter 20 minutes à feu doux (le fenouil est cuit mais encore un peu ferme).  Couper le feu, transférer dans un récipient hermétique, fermer et laisser reposer 12 heures au réfrigérateur.
 
Mousse au fromage blanc, Miel de sarrasin :    2 jaunes d'oeufs - 60gr de miel de sarrasin - 120gr de crème (35%) - 1+½ feuilles de gélatine (3gr) - 200gr de fromage blanc (0%)
 
Faire ramollir la gélatine dans un grand volume d'eau froide.  Mettre les jaunes, le miel et la crème dans une casserole, chauffer doucement sans cesser de fouetter jusqu'à épaississement, stopper avant ébullition.  Hors du feu ajouter la gélatine égouttée et lisser au mixer plongeant, laisser reposer 4 heures au réfrigérateur.  Au bout du temps de repos fouetter la crème prise au batteur électrique, ajouter le fromage blanc, fouetter encore, couler la mousse dans le fond de tarte refroidi, lisser, laisser prendre minimum 4 heures au frais. 
 
Dressage :  1 citron vert non traité - les peluches du fenouil
 
Au moment de servir égoutter le fenouil poché, le répartir sur toute la surface de la tarte, zester finement le citron vert dessus.  Déguster bien frais.
 
 
*  Il y avait un peu trop de fenouil poché, il a été dégusté le lendemain sur un yaourt au petit déjeuner.  Ne pas jeter le sirop de pochage, préparer une limonade maison en ajoutant le jus de deux citrons, un litre d'eau et des glaçons.

 

mercredi 30 janvier 2019

Cake Dattes, Pistaches, Orange (sans lactose)

Peu importe la saison, connais-tu quelque chose de plus délectable qu'une tranche de cake partagée avec ceux que l'on aime ? . . .  Croûte craquante, mie moelleuse et parfumée, au coeur de l'hiver ses saveurs t'emmènent au soleil.

 
Cake Dattes, Pistaches, Orange  (sans lactose)       (moule 18x8cm)
 
40gr de pistaches d'Iran mondées - 90gr de farine (blanche) - 60gr de farine de châtaigne - 1 càc de poudre à lever - 60gr de cassonade blonde - les graines de 3 gousses de cardamome réduite en poudre au pilon - 10 petites dattes natures (non sucrées, séchées et dénoyautées) coupées en morceaux (90gr) - 75gr d'huile neutre (maïs) - 50gr de boisson végétale d'amande (lait) - 2 oeufs - les zestes et le jus d'une orange non traitée (60gr de jus)  +  1 càc de sucre démérara - 1 càs de pistaches  
 
Concasser grossièrement les pistaches au pilon.  Huiler légèrement le moule.  Préchauffer le four à 165°
 
Dans un plat mettre les farines, la levure, la cassonade et la cardamome, à l'aide d'un fouet mélanger à la main pour homogénéiser les poudres, ajouter les morceaux de dattes et les 40gr de pistaches concassées, mélanger.  Dans un grand bol fouetter ensemble, à la main, l'huile avec le "lait" d'amande, les oeufs, les zestes et le jus d'orange.  Couler le mélange liquide dans le plat et mélanger la pâte rapidement à l'aide d'une spatule, inutile d'insister, la préparation doit être homogène mais non battue.  Couler la pâte dans le moule, saupoudrer sur le dessus le sucre démérara et la càs de pistaches concassées, enfourner pour 50 minutes (la lame d'un couteau doit ressortir propre).  Laisser tiédir 10 minutes avant de démouler et refroidir complètement sur une grille.  Il se conserve très bien trois jours à température ambiante.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...