mardi 6 mai 2014

Macarons choc-noisettes

Ce que je préfère dans mon blog c'est les rencontres qu'il m'a permis de faire, découvertes, échanges, partages, . . .   Comment aurais-je pu croiser Kath ailleurs ?  Région, job, famille, tout nous sépare et pourtant on est tellement semblable !! 

Partante pour un wk à Liège elle a débarqué en Thalys pour qu'on cuisine et papote . . .   Tu te doutes qu'on n'a pas arrêté pendant deux jours    ;-)

Entremet, Tarte, Boulange, apérooo, repas, dessert, papote et re-papote, tout nous a réussi.  Tout ??  En fait non, les macarons étaient un désastre !!  Quatre fois que je fais ma recette habituelle et que 4/5 des coques se fendillent à la cuisson.  Température, oeufs, robot, four, papier cuisson, tout est pareil sauf la poudre d'amandes, celle que j'achetais avant n'est plus approvisionnée    :-/

On a donc choisi soigneusement les coques pour la photo mais en fait il n'y avait que 20 macarons sur les 60 qui étaient impeccable.  En même temps il parait qu'on est difficile, ils étaient très bon et en plus parfaitement identiques aux Mouchous !!  Il aurait suffit qu'on dise "c'est fait exprès"     ;-)


Macarons choc-noisettes

Ganache choc-noisettes  :  100gr de chocolat au lait 33% - 100gr de pâte de noisette (j'utilise celle de chez Galler) - 100gr de crème 35%

Mettre tous les ingrédients dans un bol et faire fondre au bain marie jusqu'à obtenir un mélange homogène, lisse et brillant.  Laisser reposer au frais, en vérifiant toutes les 30 minutes, la ganache va se raffermir et doit avoir la consistance parfaite pour garnir les coques, ni trop molle ni trop ferme.

Les coques :  200gr de poudre d'amandes - 200gr de sucre impalpable - 5cl d'eau - 200gr de sucre semoule - 2 x 75gr de blancs d'oeufs 

Tamiser ensemble la poudre d'amandes et le sucre impalpable.  Ajouter 75gr de blancs d'oeufs, mélanger, avec une spatule rigide, jusqu'à obtenir une pâte d'amande épaisse.

Préchauffer le four à 160° en chaleur tournante

Mettre 75gr de blancs d'oeufs dans la cuve du robot.

Faire chauffer l’eau et le sucre, cuire jusqu’à 118° (vérifier avec un thermomètre)

Quand le sirop atteint les 110°, mettre le robot en marche à vitesse moyenne pour que les blancs aient une consistance mousseuse.  Ne pas arrêter le robot, continuer à battre et verser tout doucement le sirop à 118°, en prenant soin de faire couler le sirop sur les bords de la cuve afin d'éviter les projections.  Laisser tourner jusqu'à ce que cette meringue italienne devienne tiède (environ 40°), elle doit faire le "bec d'oiseau".

Remplacer le fouet du robot par la feuille et ajouter le mélange pâte d'amande à la meringue, faire tourner à la plus petite vitesse en surveillant bien, arrêter dès que la pâte forme un ruban lisse, brillant et souple.

Mettre la pâte dans une poche avec une douille lisse et dresser les macarons sur un papier cuisson.  Taper fermement la plaque sur le plan de travail pour égaliser les coques, enfourner immédiatement, sans laisser croûter, cuire 12 minutes (suivant les fours, retourner la plaque à mi cuisson).

Après complet refroidissement, garnir les macarons et les laisser reposer au frais 24 h.


9 commentaires:

  1. Cécile - Agence Indie06 mai, 2014

    Ce petit badge nous dit quelque chose.. Jolie reconversion :)
    (Et également une très jolie recette comme toujours Isabelle !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est sur mon tableau depuis Noël, j'ai trouvé qu'il était bien dans le ton de ces macarons . . . Bisooo les filles ;-)

      Supprimer
  2. Ah oui, c'est vrai qu'on a cuisiné, c'est vrai qu'on a papoté, qu'on a apéroté à qui mieux mieux.
    C'est vrai qu'on se ressemble et c'est sûr que je reviendrai!

    Pour finir, tu as retenté en torréfiant ta poudre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas encore, je n'ai plus fais de macarons depuis, tant de projet cuisine et si peu de temps.

      Bien sur que tu reviendras !! . . . Quand ? . . . Tiens d'ailleurs c'est pas l'heure de l'apéro ?? ;-) Bisoooooo

      Supprimer
  3. Très beaux macarons, j'adore. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui ta pâte de noisettes, c'est une tuerie. Je la conserve précieusement pour un entremet (celui dont je t'avais parlé que je veux refaire). Il va falloir qu'on se le fasse ce week-end (Thalys-sirop de Liège/chocolat/speculoos ou SNCF-huîtres/homard/saint jacques).

    Les macarons, tu sais bien, c'est toujours la surprise du chef. Un jour, ça va, un autre jour, ça va pas. Tu as changé la poudre pour reprendre l'ancienne sur cette version là?

    De gros bisous miss ! Et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. Encore une recette superbement réalisée qui trouve instantanément sa place dans ma to do liste !
    Tes macarons sont parfaitement lisses et bien garnis comme je les aime... Merci pour ce gourmand partage !
    Andréa

    RépondreSupprimer
  6. Ils sont vraiment super réussis! bravo et choco noisettes, c'est le duo gagnant!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...