mardi 9 janvier 2018

Cake aux parfums de pannetone (inspiration Yotam Ottolenghi)

La base de ce cake est le "Gâteau au yaourt et à la grappa façon panettone" du livre "Sweet" de Yotam Ottolenghi et Helen Goh.  Premier essai, le glaçage n'étant pas mon pote il est éliminé d'office mais je voulais conserver la jolie forme "fleur" qu'apporte la cuisson dans un moule à brioche (comme dans le bouquin, moule en fer à grosses cannelures), résultat mitigé car cuisson inégale, alors que la pâte est très croquante aux cannelures (presque biscuitée), elle est juste cuite au centre, en bouche c'est déséquilibré, mais comme les saveurs nous plaisent beaucoup, récidive presque immédiate, le second essai sera le bon, même si la forme rectangulaire est classique la cuisson est bien plus régulière, la croûte et la mie sont juste parfaites à notre goût.  Ce cake dense, humide, léger et très parfumé, rappelle les saveurs du pannetone (même si on est loin, très loin de sa texture).  Aux votes, petit palmarès de fin d'année, il arrive dans le top 3 des meilleurs cakes de 2017 !
 
Photo rapide pendant nos travaux avant que le cake ne soit dévoré par les courageux musclés.
 
 
Cake aux parfums de pannetone   (inspiration Yotam Ottolenghi)        (moule 18x8cm)
 
100gr de raisins secs - 30gr de Cointreau - 1 gros oeuf  de 70gr (pesé sans coquille) - 80gr de sucre - 60gr de yaourt nature entier - 75gr d'huile neutre (maïs) - les zestes finement râpés d'un citron non traité - 20gr de kumquats confits - 15gr d'écorces de citron confit - 1 pincée de sel - 120gr de farine - ½ càc de levure chimique
 
Mettre les raisins et le Cointreau dans un petit récipient hermétique, fermer, secouer légèrement, laisser macérer minimum une heure (ici une nuit). 
 
Couper les kumquats et l'écorce de citron confit en petits dés.  Beurrer le moule à cake.  Préchauffer le four à 175°
 
Au fouet électrique battre l'oeuf et le sucre jusqu'à obtenir une mousse claire qui a triplé de volume, ajouter le yaourt, l'huile, les zestes, les dés de fruits confits et le sel, fouetter.  Tamiser la farine et la levure directement dans le bol, mélanger avec une spatule, couler la pâte dans le moule et enfourner pour 40 minutes, la lame d'un couteau doit ressortir sèche.  Laisser tiédir 5 minutes avant de démouler et refroidir sur une grille.  
 
Ce type de cake se conserve sans souci trois jours à température ambiante (sous cloche ou emballé) et voyage très bien.
 

14 commentaires:

  1. Allez valet pas mal tes cadeaux heu tes gâteau continue a nous en faire des cadeaux il sont tous plus bon l'un que l'autre B R A V O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yapluka le préparer pour dire "Oufti qu'sé bon" ;-)

      Supprimer
  2. hummm là je craque... j'adooooooore !

    bon mercredi

    manue :))

    RépondreSupprimer
  3. Il est magnifique ce cake !!! j'adore ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Ce cake a tout pour me plaire !!
    Bises et bonne journée Isabelle,
    Christelle

    RépondreSupprimer
  5. Comme il a l'air top ce cake... je note la recette !

    RépondreSupprimer
  6. Cela me fait envie ....Peut-on remplacer le cointreau par du grand mariner ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, ce sont deux alcools à base d'oranges, même si leurs saveurs et couleurs sont différentes et identifiables, ils sont quand même fort proche en terme de gout :-)

      Supprimer
  7. Hum...puis-je remplacer l'huile par la même quantité de beurre ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Annick,
      Oui bien sûr, 75gr de beurre, je trouve que l'huile apporte plus de légèreté et de moelleux à la mie de ce cake mais tout est possible et, surtout, chacun ses gouts ! :-)

      Supprimer
  8. Pâquerette26 janvier, 2018


    Bonjour Isabelle , j'ai essayé de te laisser un post sur la bergamote confite ( recette de 2013 je crois ... ) mais sans réponse de ta part, me voici : j'avais quelques citrons bergamote et ta recette me tentait bien ... je l'ai expérimentée , les fruits semblent être bien confits et leur écorce brillante ; ils sont en train de sécher sur une grille . Mon problème à présent est le suivant : comment les conserver assez longtemps pour qu'ils ne moisissent pas ? Nous habitons une région très humide , avec rus à proximité de la maison ... je me rappelle avoir confit du melon en suivant toutes les étapes, mais très vite il a moisi , pourtant il était conservé dans une boite en fer placée au dessus d'un meuble de cuisine . Alors, que faire avec ces belles petites écorces brillantes de citron bergamote ? les stocker au frigo ? les congeler ?
    par ailleurs, que fais tu du sirop qui en refroidissant est fameux ...
    Merci beaucoup pour ta réponse et belle journée à toi .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Paquerette,
      Tu as été plus vite que moi (je n'avais pas de connexion hier), j'ai répondu à tes questions sur le billet des bergamotes confites . . . Très beau wk et à bientôt :-)

      Supprimer
    2. Pâquerette27 janvier, 2018

      Grand merci Isabelle, je vais alors te rejoindre en remontant le temps ... ( sourire )

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...