vendredi 17 mars 2017

Tuiles fines aux noisettes grillées

En accompagnement du p'tit café, un matin soleil en terrasse, était servi une tuile fine et très croquante au délicieux goût de noisettes grillées.  Le gentil serveur interrogé me répond que c'est une "Tegole alla nocciola", spécialité du Val d'Aoste.  Un coup d'oeil sur la boite qu'il me tend m'apprend que c'est un biscuit typique produit par des pâtissiers Valdôtains depuis 1930.  La composition : noisettes, sucre, blanc d'oeuf, farine, amidon de maïs.  Petite recherche sur le net, je tombe sur cette recette dont les ingrédients me laisse sceptique, vanille, beurre, je suis certaine qu'il n'y avait rien de cela dans celle que j'ai goûté (qui n'est peut-être pas la traditionnelle mais que je veux reproduire telle quelle).  Toutes les autres recettes trouvées mènent au même cul de sac, aucune n'utilise juste les ingrédients "simple" notés sur la boite.  Qu'à cela ne tienne, j'me lance, bidouille et tripatouille, on verra . . .  Après quelques ajustements, la pâte a une texture qui me parait bonne.  Hop au four, une délicieuse odeur de noisette se répand dans la cuisine pendant la cuisson, un délice.  Résultat ?  Des biscuits très fins, dorés, cassants et croquants, un incroyable goût de noisette grillée et le juste équilibre côté sucre, c'est top !  Youhouuuu elles ressemblent furieusement à celle que j'ai dégustée, mission accomplie, cool.
 
 
Tuiles fines aux noisettes grillées       (± 70 biscuits)
 
100gr de noisettes non mondées - 100gr de sucre - 3 blancs d'oeufs (90gr) - 30gr de maïzena
 
Étendre les noisettes sur une plaque, les torréfier au four 15 minutes à 160°, laisser complètement refroidir (fait la veille).
 
Préchauffer le four à 180°
 
Mettre le sucre et les noisettes refroidies dans le bol d'un robot coupe, mixer par impulsion jusqu'à obtenir une poudre fine, attention à ne pas mixer en continu, la préparation ne doit pas chauffer, le but est d'obtenir de la poudre pas une pâte.  Ajouter les blancs d'oeufs et la fécule de maïs, mixer rapidement sans insister, le mélange doit juste être homogène.
 
Sur un tapis de cuisson étaler de fins cercles de pâte (± Ø6cm) à l'aide du dos d'une cuillère à café.  Enfourner pour 12 minutes en surveillant, le temps de cuisson dépend de la taille et de l'épaisseur des tuiles, elles doivent êtres dorées et sèches au toucher.  Laisser reposer 5 minutes puis détacher délicatement du tapis de cuisson, attention c'est fragile et cassant, laisser refroidir sur une grille avant de conserver dans une boite en fer.
 
 

7 commentaires:

  1. Ces tuiles donnent tellement envie !! Elles sont si fines et doivent être si croquantes !

    RépondreSupprimer
  2. Moi ça ma donne méga envie, j'en achète, brillantes, croquantes (si si je le vois) super bonne recette encore une fois, à mettre dans la longue liste des trucs à essayer !!!

    RépondreSupprimer
  3. Qu'est-ce qu'elles sont belles ces tuiles, et très tentantes !! Une recette parfaite pour écouler des blancs d'œufs et se régaler !!
    Bises et bon WE Isabelle,
    Christelle

    RépondreSupprimer
  4. elles sont parfaites pour accompagner mon café !

    manue :)

    RépondreSupprimer
  5. Elles ont l'air tellement fines et croquantes, qu'elles me font craquer ! ouh laaaa ! désolée, je me réveille, ferai mieux la prochaine fois, hihi !
    J'adore le nouveau design de ton blog !
    Bisous Isa ♡

    RépondreSupprimer
  6. Des tuiles fragiles comme du verre soufflé.
    Mais alors, c'est la magie qui leur donne cet équilibre !
    Je vais les faire tout à l'heure. Merci pour la recette.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...