lundi 15 juin 2015

L'aventure du levain et la cuisson du pain en cocotte

Le levain et moi c'est une histoire d'amour qui dure depuis plus de deux ans, je ne t'en ai pas parlé car il me parait difficile de partager ce que je fais "d'instinct", au feeling.  Et puis, avec la récente visite de Mamina, qui a tellement aimé mon pain qu'elle est repartie avec un "bébé" levain, je me suis rendue compte que beaucoup de personnes hésitent à se lancer car trouvent ça compliqué, contraignant et difficile à gérer.  Je vais donc tenter, avec mes mots, de "désacraliser" le truc en t'expliquant ma méthode, simple et qui fait ses preuves.

Sers toi une tasse de café et mets toi bien, ça va être un peu long    ;-)


Merlin, mon premier levain, a été créé en 5 jours (oui, 7 c'est trop long, j'laisse ça à Dieu) avec la méthode du bouquin Pains (si ça t'intéresse d'avoir le déroulé précis laisse moi un com, je ferais un cop/coll), c'est lui qui m'a permis, pendant presque un an, d'apprivoiser la bête et de me faire la main sur différentes recettes et techniques.  Merlin n'a malheureusement pas aimé du tout qu'on l'abandonne 4 semaines dans le fond du frigo pour faire le tour de l'Italie, massages, bouche à bouche, menaces, j'ai tout essayé, rien à faire . . .   Merlin repose en paix.

 
Bien décidée à me recréer un nouvel ami, le hasard d'un pique-nique à mis Sylvain et son levain sur ma route, partage du précieux, et en route pour de nouvelles aventures.  Baptisé Sylvain (en l'honneur de son papa), mon p'ti bonhomme habite dans un bocal "Le parfait" de 75cl avec joint en caoutchouc (oui, 75cl c'est grand, mais après plusieurs tentatives d'évasion, j'ai préféré lui laisser ses aises).  Il vit sur le plan de travail de la cuisine et est nourri tous les jours, car ici ça boulange un jour sur deux. 
 

La nourriture du levain :   4-5 cuillères à soupe de farine (blanche, complète, intégrale, blé, froment, seigle, épeautre, ...)  directement dans le pot, puis sous le robinet ajout d'eau, au feeling, touille avec une grande cuillère en bois et referme le pot.  Cette étape prend une minute dix sept secondes, nettoyage de la cuillère compris.  Si tu ne boulange pas tous les jours, tu peux le nourrir un jour sur deux ou sur trois, mais toujours le nourrir la veille de la réalisation d'un pain, qu'il bulle au maximum quand tu en as besoin.

Le levain est vivant, il ne sera jamais le même, un jour liquide comme une pâte à crêpe, un jour épais, c'est à toi, au fur et à mesure des semaines, de choisir son évolution.  Il aura un jour une délicieuse odeur de farine torréfiée, un jour une odeur de vinaigre qui pique au nez.  En fonction de la météo, de la chaleur de la pièce, de la farine utilisée, n'ai pas peur, il est costaud, prêt à tout tenter !!  Je l'aime "liquide" pour préparer les foccacia, ciabatta, pain aux fruits secs, craquelin, en bref les préparations ou tu aimes avoir une mie hyper aéré avec des gros trous et la confiture qui coule.  Je l'aime "épais" pour préparer le pain au quotidien mais aussi pour les brioches, il donne une mie plus serrée qui nous convient bien pour les tartines.


La pâte à pain :   préparation 10 minutes, le matin, mais c'est le robot qui fait le travail pendant que tu bois ton café, oui, je suis caféine ô girl    ;-)   

Pose sur ta balance le bol du robot (pour moi c'est le bol en verre du KA, avec le couvercle).  Met 500gr de farine dans le bol  (blanche, complète, intégrale, blé, froment, seigle, épeautre, mélange multi céréales, kamut, orge, maïs, sarrasin, châtaignes, . . .  laisse toi aller, crée ton propre pain, tes mélanges suivant inspiration, contenu du placard, graines, épices, céréales, saison, accord avec le repas prévu)  ajoute dans le bol 200gr de levain et 30cl d'eau.  Met le robot, muni du crochet à pétrir, en marche à vitesse lente.  Après une minute, la boule de pâte est formée, ajoute une cuillère à café de sel et laisse pétrir pendant 7 minutes.  Enlever le bol du robot, mettre le couvercle et déposer le tout dans un endroit tempéré (plan de travail, table de salon, bord de fenêtre, ...) pendant toute la journée.

S'il y a eu un rayon de soleil pendant la journée, la pâte à triplé de volume, touche le couvercle du bol et fait de jolies bulles, ton pain sera aéré.  Si la journée a été sombre, la pâte à doublé mais fait quand même de jolies bulles, ton pain sera plus serré.

La cuisson du pain :   préparation 2 minutes, après c'est le four qui bosse.

Prends une cocotte (fonte, verre, acier, céramique,... ce que tu as - pour moi, Pyrex Ø20cm), mets un filet d'huile d'olive dans le fond et étale sur toutes les parois avec un pinceau ou un morceau d'essuie tout.  Avec une corne ramène la pâte en boule et saupoudre là de farine.  Renverse la pâte en une fois dans la cocotte, tranche le dessus du pâton avec une lame (facultatif), mets le couvercle et enfourne dans un four froid.  Allume le four à 230° et laisse cuire une heure.  Au bout de ce temps, sortir la cocotte du four et démouler directement le pain, poser sur une grille et laisser refroidir. 

Option :   comme ici on aime les croutes épaisses et croquantes, je remets le pain dans le four 5 minutes à 230° après l'avoir démoulé.  

 
Voilà, c'était un peu long mais j'espère t'avoir donné envie de te lancer.  Le pain au levain maison est incomparable, avec un petit peu d'attention et une grosse dose d'amour tu trouveras ta recette "unique".  Et si ce qui te rebute c'est la création du levain, n'hésite pas à laisser un commentaire, quelque soit ta région je suis certaine qu'on trouvera un "papa" levain à partager     :-)

Les photos de pains ont été prises sur une semaine, c'est trois différents.


71 commentaires:

  1. Ahah, une minute dix-sept secondes: je crois que tu es plus rapide que moi pour le nettoyage de la cuillère ;-)
    En tout cas, je suis 100% d'accord avec toi, il faut désacraliser le levain, ce n'est pas aussi compliqué que les gens le pensent et tu en fais la preuve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait. C'est en parlant avec qlq personnes que je me suis rendue compte que ça fait peur à beaucoup de gens alors qu'en fait c'est naturellement simple. Multiplions les petits Sylvain pour conquérir les jolies tables des gastronomes du monde entiers !! ;-)

      Supprimer
  2. Génial ton article. Tu m'as ôté tous mes complexes et à part l'autre jour où j'ai inversé les proportions eau-levain (et , du coup c'était nettement moins bien!) mon pain est top... je n'avais donné de nom à mon levain, tu crois qu'il peut être une nana... Isabelle pour faire honneur à sa moman?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaaa.... jolie idée, merci pour cet honneur. Et hop, me voici hyperactive et bullante dans un joli pot à Bourges :-)

      Supprimer
  3. Il est clairement plus appétissant que chez mon boulanger ! ;-) Isa, moi je veux bien la méthode du bouqin en MP pour essayer d'avoir un pain aussi gourmand que le tien !
    Gros bisous,
    Alex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Envoyé !! Tiens moi au courant de la suite de l'aventure, bises :-)

      Supprimer
  4. Très beau pain. Mon levain, toujours sans nom, travaille bien depuis plus de 3 ans et ce sans rechigner !
    Ca en vaut vraiment la peine et en plus on ne se fait plus empoisonner!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus de trois ans, tu es la preuve qu'il peut vivre indéfiniment.
      Et oui, 1000x oui, choisir ses farines et façonner son pain, sainement et à ses goûts n'a pas de prix !! :-)

      Supprimer
  5. Merci pour ce chouette article ! je veux bien la méthode du bouqin en MP aussi ! Il est temps de me lancer :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Oni, envoie moi un mail à - pourquoi-pas-isa@hotmail.be - et je te réponds au plus vite.
      Belle soirée :-)

      Supprimer
  6. Cela fait plaisir de lire de tels articles.
    Le levain est devenu l'hôte de ma cuisine depuis bien longtemps et j'ai plusieurs bébés qui attendent que je les réveille.
    Je ne me lasse pas de mes pains : vive le fait maison, merci !

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir,
    Merci beaucoup pour toutes vos magnifiques recettes!
    J'ai eu un levain pendant quelques mois mais il est mort...Je suis donc très intéressée par la méthode du livre "Pains", pourriez-vous me la donner ? Je vous en remercie par avance?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Andrée, comme précisé plus haut, j'ai besoin de ton mail, envoie le à - pourquoi-pas-isa@hotmail.be - et je te réponds au plus vite.

      Belle journée :-)

      Supprimer
  8. Qu'est-ce qu'il a l'air bon ce pain !!! Pour le moment je fais la pâte avec la MAP et je le cuit au four car je n'aime pas la forme de celui de ma MAP mais ça me tente d'essayer avec du levain.
    Puis-je aussi avoir la méthode du livre "pains" stp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme pour Andrée, j'ai besoin d'une adresse mail, envoie la à - pourquoi-pas-isa@hotmail.be - et je te réponds au plus vite.

      Belle journée Gribouilletaz :-)

      Supprimer
  9. Pas trop long du tout ma chère Isabelle, bien au contraire ^^
    En cherchant un peu, mais pas trop tout de même, j'ai trouvé ces quelques explications chez un éditeur que je connais très bien :
    http://www.terrevivante.org/79-faire-son-levain.htm
    Bon, ben voilà, je crois qu'il n'y a plus qu'à...
    Très joli croûte ton pain rond ! de quoi donner envie de s'en tailler une tranche ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sandy,

      Merci pour le lien, je ne connais pas cette méthode, c'est étrange, on dit toujours que le sel tue la fermentation, ça me titille c't'histoire, va falloir creuser, mais peut-être est-ce une légende urbaine ?

      Une tranche et même plus, avec plaisir, passe t'en tailler une, la confiture de fraise est toute fraiche, je t'attend avec la café :-)

      Supprimer
  10. bonjour ,
    je commence juste à me "frotter" aux recettes de pain , sans machine à pain ; celle là me parait pas mal du tout , merci
    mais question levain ,es ce qu'il peut remplacer la levure de boulanger ? :) ,a priori oui vu que vous faites des brioches avec ,car j'ai un peu de mal à digérer cette levure
    es ce que le levain est plus "digeste" :) ?!!... merciiiii bcp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caro,

      Oui le levain remplace la levure boulangère, il faut juste allonger les temps de pause. Je sais que pour faciliter la digestion certaines personnes mettent ½ càc de bicarbonate dans la pâte à pain, mais n'ayant pas ce soucis je n'ai jamais essayé.

      Chez Flo : http://unflodebonneschoses.fr/tag/levain/ tu trouveras beaucoup de recettes à base de levain, gaufres, beignets, brioches, et pains bien sur :-)

      Supprimer
  11. Tes différents pains sont magnifiques!
    Ta façon de procéder donne envie de me lancer moi aussi;-) Je fais de temps en temps du pain maison mais j'utilise de la levure fraîche et comme toi je le fais cuire en cocotte.
    Bises et bonne semaine Isabelle,
    Christelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christelle :-)

      N'hésites pas, lance toi, tu ne le regretteras pas !!
      Très belle semaine à toi aussi, à bientôt.

      Supprimer
  12. Je veux bien la recette de ton levain, ton pain est magnifique ! il y a longtemps que je n'ai boulangé...Depuis que nous retapons la maison...Mais ça va se calmer ! on a bien avancé ! j'ai fait un levain une fois mais je l'ai jeté (accroche-toi bien...) parce que parfois il était beau et sentait bon et une autre...il sentait une odeur fétide et était liquide...Bref, soucieuse de bien nourrir les miens j'ai jeté ce truc qui me mettait des doutes sur l'hygiène ! (mais oui ! Javel pour le pot et toussa ! :-) Par contre, je sais comment on garde un levain quand on part en vacances....on l'étale au pinceau sur du papier sulfurisé, (pas tout) on le fait sécher (réfrigérateur ou non ) et quand on revient on humidifie les paillettes et hop il repart ! Merci Isabelle je te tiens au courant ! unefaimdeloup@gmail.com Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Envoyé :-)

      Je note ta solution de déshydratation. La méthode qui marche le mieux pour moi (mais pour un délai de maximum 2 semaines), c'est de le nourrir la veille du départ, le mélanger le matin (pour le rabattre) et le couvrir d'un cm d'eau avant de le mettre dans le fond du frigo, au dodo.

      Belle journée Anièce, bisoooo

      Supprimer
    2. Perso je conserve les miens au frigo, dans des pots à confiture que j'ai stérilisé avant et ils se conservent très longtemps.
      Le plus ancien date de 3 mois.

      Supprimer
    3. 3 mois, tu as plus de chance que moi, après un mois il m'a été impossible de le ranimer.
      Avec quel type de farine fais tu tes levains ?

      Supprimer
    4. Tous mes levains sont faits avec de la farine intégrale, principalement blé et orge mondé.
      Et je suis heureuse depuis de faire mes pains au levain.

      Nous avons la chance d'avoir sur mon blog notre "reine de la boulange", une passionnée qui nous a appris à faire notre levain.
      Nous avons des articles expliquant les procédés pas à pas.
      Si cela t'intéresse, je peux te donner le lien de cet article.

      Supprimer
    5. Le mien est nourri au seigle la plupart du temps, j'aime la petite acidité que ça apporte.

      Bien sur que ça m'intéresse d'avoir le lien !! . . . D'avance merci, belle soirée :-)

      Supprimer
    6. Tu vas avoir de quoi fouiner dans notre fournil Isabelle !
      http://abcvosig.blogspot.fr/p/fournil.html

      Ton pain en tout cas est absolument magnifique, bien alvéolé, appétissant à souhait !
      Tout comme ton blog, auquel je suis abonnée bien sûr !
      Belle soirée à toi aussi !

      Supprimer
    7. En effet, il y a de la matière, merci beaucoup, je viens de parcourir quelques billets, c'est très très instructif. Je n'ai pas de soucis avec l'IG des farines, certaines techniques, comme le tangzhong, sont donc beaucoup plus simple pour moi. Les différents pains de tes intervenantes sont superbes, et les idées viennoiseries aussi, quel travail, bravo :-)

      Belle journée Dog, à très bientôt

      Supprimer
    8. Merci d'être allée y jeter un œil :c'est bien de pouvoir partager nos idées et astuces !
      Belle journée à toi aussi Isabelle et au plaisir d'échanges à venir !

      Supprimer
  13. Vous m'avez donné envie de me lancer alors hier j'ai commencé mon levain.. que je vais appeler en votre honneur "Merlin".
    Belle journée
    Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aude,

      Chouette, tu verras, l'aventure du levain, une fois qu'on a commencé, impossible de s'en passer, pas de retour en arrière.

      Merciii pour le petit nom, ça me fait très plaisir :-)

      Supprimer
  14. Depuis que je suis en Lozère, j'ai du mal à faire buller le levain et j'ai lâchement abandonné. Ton pain est si beau que cela me donne envie de retenter l'expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarre, c'est pourtant une région chaude, le levain devrait s'y plaire !! . . . réessaye, c'est simple et tellement bon :-)

      Supprimer
  15. Bonjour,
    étant boulangère, je te conseille d'ajouter un peu de miel une fois/semaine dans ton levain, histoire de le réactiver, et de donner un peu (plus) de goût à ton pain. Tu peux aussi, si tu épluches des pommes, garder les épluchures dans de l'eau, et l'utiliser à la place de l'eau du robinet. :-)
    (Ceci dit, j'aime beaucoup ton blog, de belles photos et de belles recettes, je vais tester le cake pistache-framboise ce week-end).
    Bon weekend!
    Sarah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sarah,

      Quel beau métier tu fais. Merci beaucoup pour ces astuces, c'est précieux pour moi et ceux qui lisent tes mots, ça aide a améliorer notre technique. Longue vie au levain :-)

      Merci aussi pour le compliment, ça me fait très plaisir, tu as testé la recette ?

      Très belle journée et à bientôt . . .

      Supprimer
  16. Me voilà encore partie à réaliser une recette de ton blog ! Mais quelle idée aussi de présenter tant de jolies choses, lol. Ton petit Sylvain vit dans un bocal fermé hermétiquement ou entrouvert ?
    Bonne journée à toi ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Choupette,

      Mon p'ti bonhomme habite dans un bocal "Le parfait" de 75cl avec joint en caoutchouc, fermé. Belle après midi :-)

      Supprimer
    2. Merci !!!! Le bocal est prêt, reste plus qu'à donner naissance au petit Castor ! (une vieille histoire, lol). Bonne soirée !

      Supprimer
    3. Je ne sais pas comment sera le pain car il en est seulement au pétrissage, mais ta recette de levain fonctionne du tonnerre ! Merci à toi !

      Supprimer
  17. waaaaw j'adore tomber "par hasard" sur ce genre d'article qui donne faim de cuisiner ........ la méthode de confection du levain me serait fort utile pour tenter l'expérience du pain maison...... merci d'avance et avant de me remettre en cuisine, je continue sur ton blog qui est une mine d'or :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Envoie moi un mail (case contact à droite) et hop la méthode en retour, 5 jours et ton levain sera opérationnel ;-)

      Supprimer
  18. Bon allez je laisse tomber la levure...
    Mais comment passe-t-on du bol du KA à la cocote? Et celle-ci est-elle nécessaire? Ne peut-on pas faire une cuisson sur une plaque?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Julie,

      Après la levée, ramène la pâte en boule et saupoudre là de farine puis renverse la pâte en une fois dans la cocotte, tout simplement. Bien sur que si on peut cuire sur une plaque mais alors le pain sera plus plat, il va s'étaler légèrement, si tu veux qu'il ai une forme plus épaisse il faudra moins l'hydrater pour avoir une pâte plus ferme (dans cette recette la pâte est collante).

      Supprimer
    2. Isabelle,
      Encore qqs petits éclaircissements ...
      Donc dans un four froid au départ, ici pas de choc de température, moi qui meurt de chaud dans ma cuisine quand je fais le pain car je préchauffe mon four à 240° pour avoir une bonne levée...
      Et le couvercle sur la cocote ça amène quoi... Je t'avoue que j'ai un peu peur que mon pain ne reste collé dans ma Le Creuset malgré la petite touche d'huile... aucun souci?
      Et dernière chose, je veux bien le copier collé de la méthode pour débuter son levain.

      Merci, merci
      Julie.

      Supprimer
    3. Perso je cuis dans une cocotte en Pyrex car j'aime bien voir le pain au travers, elle fait Ø20cm sur 10cm de haut (sans le couvercle) et le pain n'est jamais monté contre. Oui, départ four froid, sans préchauffage, avec le couvercle fermé comme ça pas besoin de mettre un récipient avec de l'eau dans le four pour faire le coup de buée, le couvercle assure l'humidité nécessaire au bon développement du pain.

      Méthode envoyée, belle journée Julie :-)

      Supprimer
    4. C'est parti... Jour 1 ce matin... avec de l'épeaute T150 (je n'aime pas trop l'acidité du seigle)
      Donc tous les jours pendant 5 jours, je vais le nourrir avec l'équivalent eau-farine.
      Puis quand je fais le pain, je prélève 200g de ce levain mère que je re-nourris... et je peux continuer avec ce même levain chef dans le même contenant? Que je continue à rafraîchir tous les jours.
      Si on fait du pain tous les 2 jours, ne va-t-il pas être "épuisé"?
      Les méthodes que j'avais lues avant (et qui m'avaient un peu découragée ;-)) conseillaient de jongler avec des petits pots dans le frigo qu'il fallait rafraîchir dans des conditions précises, etc...
      Merci pour tes éclaircissements,
      Julie

      Supprimer
    5. Oui, tu re-nourris le levains mère, dans le même pot, toute sa vie ... enfin, de temps en temps je le transvase pour laver le pot qui au fil du temps à les bords un peu sale ;-)

      Il ne s'épuise pas non, je boulange 3x semaine grâce à lui. J'ai pris l'habitude, à peu près une fois par mois, de suivre le conseil de Sarah (voir com plus haut) : "Tu peux, si tu épluches des pommes, garder les épluchures dans de l'eau, et l'utiliser à la place de l'eau du robinet, histoire de le réactiver"

      Supprimer
  19. Coucou, hoooo je suis intéressée par la recette de ton levain
    J'ai déjà essayé mais je n'ai pas réussi à passer le stade du 3ème jour ou tout s'était écroulé, ça sentait mauvais et c'était infame
    J'ai du louper un truc assurément
    Mon adresse mail : jennerchristine arobasse hotmail.com
    merciiiii

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Envoyé !! Belle journée Christine :-)

      Supprimer
  20. Bonjour je suis une addict de pain maison mais je n'ai jamais eu le cran de faire mon levain moi-même pourrais tu m'envoyer ta recette stp voici mon adresse mail : jennifer.antal@laposte.net.
    Merci.
    Bonne journée
    Jennifer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Envoyé, belle journée Jennifer :-)

      Supprimer
  21. que de plaisir en lisant ces recettes
    je fait aussi un pain au levain, avec un levain recu (il aurait plus de 40 ans) je le nourrit au seigle.
    je le conserve au frigo avec la méthode champenoise, c'est facile il est pret à l'emploi
    je vais essayer ta méthode de cuisson

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean Claude, je vois que, tout comme moi, tu adore la boulange maison, quand on y a gouté impossible de s'en passer ;-)

      Je viens de faire quelques recherches et je ne trouve pas d'article précis sur la "méthode champenoise", ça change d'un à l'autre et ça reste assez nébuleux, peux-tu m'en dire plus ?

      Supprimer
    2. bonjour,
      je n'avais pas vu la case pour être averti de la réponse,
      µa méthode champenoise que j'utilise vient de ce forum
      http://www.forum.votrepain.com/viewtopic.php?f=18&t=516&hilit=champenoise

      pour ce faire:
      j'utilise des bouteilles plastique à jus de fruit de 250ml et un grand goulot
      il en faut 2
      je travaille avec un levain 100% , donc 50% eau 50% farine de seigle
      tu rempli la bouteille de levain
      tu fermes, met au frigo, et attend une semaine entre 4 et 15 jours, fonction de la température de ton frigo
      lorsque tu veux panifier,
      tu sort le levain du frigo, tu le laisse réchauffer 15-20 min
      puis tu verses le contenu dans le bol de ton kenwood ATTENTION C'EST ICI QUE TU VERRA LE CHAMPENOIS, C'EST UNE BOMBE, a ouvrir avec délicatesse et force, la première fois je te conseille de l’ouvrir au jardin JE NE SUIS PAS RESPONSABLE DES DÉGÂTS a TA CUISINE, chez un de mes prof le flacon est partie à 7m

      tu prend le flacon 2 (vide et propre) tare la balance puis tu met le flacon de levain presque usagé
      tu auras le poids du levain qui reste dans ton flacon (50gr par ex)
      tu rafraîchis avec 25 gr eau et 25 gr de farine
      tu laisse 4-5h à temp ambiante
      il y aura 100gr de levain , donc tu rafraîchis +50 gr d'eau et 50 gr de farine
      à ce moment ton flacon contient 200gr de levain, tu ferme et au frigo
      j'espère avoir été clair

      Supprimer
    3. C'est très clair, oui, merci beaucoup. Yapluka trouver 2 petites bouteilles et je teste ça :-)

      Tu m'as fait rire avec le bond de 7m chez ton prof, j'imaginais déjà ma cuisine (fraichement repeinte) être éclaboussée de levain, l'horreur !!

      Supprimer
  22. Bonsoir. Je viens de découvrir votre blog, ses photos et ses recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres. J'en ai repéré quelques unes que je testerai rapidement je pense...
    Bien que la recette et la proposition ne soient pas récentes, est-il encore possible d'avoir la recette du levain ?
    Merci d'avance
    Christine (mariechristine.cloud@wanadoo.fr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christine,

      Bien sur que la proposition tiens toujours, je viens à l'instant de te l'envoyer. Merci beaucoup pour les compliments, ça me fait très plaisir. Je continue à préparer mon pain 3x semaine avec cette méthode, levain/cocotte, en variant les farines et les graines, c'est à chaque fois différent, un vrai bonheur . . . Je te souhaite bon amusement en cuisine, à bientôt :-)

      Supprimer
  23. Bonjours vous ne degazez pas votre pain?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ninisse,

      Si, bien sûr, c'est écrit dans "La cuisson du pain" : avec une corne ramène la pâte en boule et saupoudre là de farine.

      Supprimer
  24. Une bon âme (merci Manu) m'a offert une part de levain... ouf car je n'ai jamais su faire démarrer le mien!
    MAIS... quand je fais le pain le matin, je re-nourris mon levain à ce moment-là. Mon levain sera-t-il toujours prêt le lendemain matin, n'aura-t-il pas buller puis retombé sur 24 heures?!?
    bref, je m'interroge sur le meilleur timing.
    Merci pour ton aide!
    Julie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Julie ... et merci Manu :-)

      Je nourris toujours le levain ± 12 heures avant la réalisation d'un pain, pour qu'il bulle au maximum.

      Supprimer
    2. Merci. Mais perso je fais le pain le matin et j'en fais tous les jours...
      Peux-tu me préciser si je dois nourrir mon levain après avoir fait mon pain + le soir ou que le soir??
      Merciiiii!

      Supprimer
    3. Je nourris le levain tous les jours car je boulange 1 jour sur 2. Première fois en préparant la pâte (peu importe matin ou soir) et une seconde fois 12h avant de préparer un pain. Si tu boulanges tous les jours je te conseille de travailler avec deux levains séparés, qu'ils aient le temps de buller tranquille, car pour prélever 200gr de levain chaque jours ça me parait juste, je ne suis pas certaine qu'un seul levain en ai la force, ou alors il est énooorme ;-)

      Supprimer
  25. Merci pour ces conseils pratiques!!!

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour, votre blog est super inspirant !!!! Félicitations pour ce magnifique outil. Pourrais avoir votre technique pour faire le levain maison. Je viens de le tenter pour la première fois mais je trouve qu'il bulle pas trop (il gonfle très bien par contre) donc essai en attente ce jour pour une belle miche au levain liquide. Merci d'avance pour votre technique du levain et bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment, ça me fait très plaisir :-)
      Bien sûr que je peux t'envoyer la méthode du levain, envoie moi ton adresse mail ici : pourquoi-pas-isa@hotmail.be
      Belle journée Camille, à bientôt.

      Supprimer
  27. Bonsoir, je vous ai envoyé un mail pour la méthode du levain. Mon premier pain au levain liquide a été un fiasco total mais je ne désespère pas ! J'attend votre méthode avec impatience . Bonne continuation et encore félicitations pour ce blog superbe !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...