jeudi 11 juin 2015

Génération W - le Banquet

Décrire un repas est un exercice très personnel, intime.  La première sensation est la vue, la "mise en scène" du plat, le dressage, la lumière.  En second vient le nez, les odeurs sont un élément indispensable à la perception des saveurs, une fragrance qui "traîne dans l'air", ça t'appelle ou te repousse (maaange moiii).  Puis vient la langue, salé, sucré, acide, amer, mais aussi les textures, ferme, croquant, fondant, onctueux, . . .  Et c'est là que ça devient égoïste, exclusif, parce que la mémoire intervient, les souvenirs de ce que l’on a déjà mangé et dans quelles circonstances, tes racines, une odeur, une histoire, un caractère, un désir, . . .  tu relies et compares toujours, même inconsciemment, et si ce n'est pas le cas, si ça te plait au delà de toute raison, que la découverte est totale, sans précédents, alors là tu tiens le Graal.

Le Graal, c'est ce que m'a évoqué ce repas d'exception, j'ai touché les étoiles grâce à ce collectif magique, Génération W. 
 
photos d'Antoine Melis
 
scénographie de Bénédicte Bontuelle - Bouchéry
 
Journée ensoleillée, atmosphère décontractée, c'est à la superbe Ferme-Château de Marsinne (lieu de production de la bière Leopold 7) qu'ils se sont réunis pour nous proposer un repas d'une incroyable créativité.
 
 
Ils ?  Les fondateurs (10 chefs Wallon étoilés) et les "petits nouveaux", Génération W, 17 chefs, un banquet inédit, tous rassemblés par une même philosophie "valoriser le tissu économique wallon par le focus de la gastronomie", ce magnifique territoire riche, fertile et savoureux. 
 
Croustillant de pâte, mayonnaise d'anchois, tomate confite.
Artichaut, émulsion de pomme de terre fumée, sarrasin et malt. 
 
Petit gris de Namur, égopode, pickels
 
Oeuf toqué, espuma de bière blanche home made, anguille fumée
 
Maquereau, foie gras de la ferme de la Tour, pain brulé émulsionné, asperge de Fosteau

Un banquet exceptionnel, oui, mais surtout une rencontre entre potes, dans la bonne humeur et une ambiance  pétillante, tous les chefs se sont mis au dressage et au service pour le plus grand plaisir des 101 chanceux invités.  Pierre Résimont a même joué au "chauffeur de salle", les pouces en avant, les coudes en arrière, les genoux pliés, et tchic et tchac et tchic et tchac et tchic et tchac han-han, petite parenthèse comique dans cette incroyable journée qui était aussi l'occasion de présenter les trois nouveaux venus, Benoît Neusy, Julien Lahire et Didier Galet, grâce à eux Génération W rassemble désormais 20 chefs et près de 100 producteurs, sans aucune compétition, juste une volonté d'engagement sincère et respectueuse, en toute camaraderie, dans la joie de partager.  Tous ensemble ils sont complémentaires. 
 
Huître, concombre, chorizo, crème épaisse  
en accord avec le Mas de l’Ou 2014 - côtes catalanes 
Asperges vertes de la Ferme de Kamerijk, bière Leopold 7 
Un dimanche en Belgique
en accord avec la bière IV saison de la  brasserie Jandrain-Jandrenouille

100 producteurs mis en avant autant que les chefs car, toi comme moi, même passionnés de gastronomie, le resto étoilé il est évident que ce n'est pas tous les jours.  Mais par contre le fromager, boucher, jardinier, pisciculteur, maraicher, chocolatier, brasseur, liquoriste, escargotier, la moutarde, les farines, les oeufs, le café, ... tous ces métiers et produits font partie de notre quotidien.  Il est grand temps d'apprendre à manger de bonnes choses pleines de saveurs, fraiches et saines, dans le respect des saisons.  Et pour t'aider à les trouver facilement, ces producteurs seront bientôt réunis dans ta p(r)oche grâce à une application mobile utilisant la géolocalisation (en collaboration avec Local Eat).
 
Hémérocalle, bleu de Scailton, fraises de Meix
en accord avec la bière « la grande 10 » de la brasserie de Rulles   (photo d'Antoine Melis)
 
Alors vas-y, Ardenne, Fagne, Brabant, Condroz, collines, campagnes, cours d'eau, paysages sublimes, fais connaissance avec notre patrimoine culinaire, artisanal et, surtout, humain !!  

Toi aussi met sur ta table de jolis produits aux multiples saveurs qui font de nous ce que nous sommes, Belge et fiers d'être Wallon.
 
Oseille, betterave, tonka, yaourt de la ferme Paquet  (photo de Sylvain)
en accord avec Turbulences - rose d’Anjou et sirop de sureau de la ferme de Fisenne   

Que ce soit le collectif ou la maison d'édition, Génération W à beaucoup de beaux projets dont je ne manquerais pas de te parler très bientôt . . .   
 
Arabelle & Pierre, Laury & Nadia, Sang Hoon, Maxime, Pierre, Christophe, Eric & Tristan, Clément, Jean-Baptiste & Christophe, Mario, Philippe, Carl, Fabrizzio, Thomas, Ludovic, Martin, Olivier, Benoît, Jean-Paul, Marylin, . . .   Merci, merci beaucoup.  


Merci aussi à Antoine Melis pour ses magnifiques photos dont tu peux zyeuter l'album complet ici.  Et si tu veux voir les coulisses, c'est chez Jehan.

4 commentaires:

  1. Tu sais me mettre en appétit dès le petit déjeuner :-)

    RépondreSupprimer
  2. D'une grande finesse tous ces plats! Ca donne envie d'y goûter;-)
    Bises et bon week-end,
    Christelle

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, je trouve que l'espuma est désagréable à l'oeil, on dirait que l'escargot a bavé dans l'assiette !!
    Josephine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso j'aime tellement les escargots que j'en mangerais sur la tête d'un pouilleux, et là son association avec l'espuma était top, un de mes plus jolis souvenirs de ce banquet . . . . Mais je respecte ton avis !!

      Beau wk Joséphine :-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...