vendredi 6 février 2015

Joues de porc à la bière, poires de terre et coings

"Confort food"  la langue Française n'est pas suffisamment riche qu'on ne cesse d'emprunter et utiliser à tout va des mots anglais ??  En hiver, la cuisine de saison est réconfortante, mijotée, savoureuse, traditionnelle, c'est un doudou pour nos papilles, des sourires gourmands autour de la cocotte quand on soulève le couvercle à table.  On fouille dans nos vieux bouquins pour faire remonter du passé les recettes que nous mitonnait mémé, ou plus simplement on improvise avec ce que l'on a en réserve ! . . .  Le jardin n'a pas été généreux qu'en potimarron cette année, la récolte de poires de terre a été assez impressionnante aussi.  La plupart du temps nous les mangeons crues, en salades, ou juste sautées rapidement dans un peu d'huile pour qu'elles soient chaudes mais restent croquantes, j'ai aussi refait cette tarte dont on ne se lasse pas. 
 
Quand je prépare un plat mijoté, j'y laisse souvent les légumes entiers pour la cuisson, j'aime bien les prélever et découper juste avant de passer à table, ils gardent ainsi leurs couleurs et restent fermes à coeur mais imprégnés des saveurs de la sauce, un délice.


Joues de porc à la bière / poires de terre et coings    (pour 4 personnes) :    1kg de joues de porc - 1 gros oignon - 1 bouteille de bière blonde (Brice pour moi) - 1l de bouillon de viande dégraissé (maison ou autre) - 1 branche de thym frais - une càs de moutarde à l'ancienne - sel - poivre - huile d'olive - 4 oignons rouges - 3 poires de terre (yacón) - 4 carottes - 8 vitelottes noires - 2 coings

Parer les joues et les faire revenir dans une cocotte bien chaude avec un petit filet d'huile d'olive, dorer de toute part.  Ajouter l'oignon émincé, laisser dorer en remuant sans cesse.  Ajouter le thym, la moutarde, sel, poivre, mélanger, déglacer à la bière puis couvrir avec le bouillon, mettre le couvercle de la cocotte et laisser mijoter à feu très très doux pendant 1h30. 

Laver les poires de terre et les vitelottes, éplucher les carottes, les oignons rouges et les coings, couper les coings en 4.

Au bout d'1h30 de cuisson, ajouter les poires de terre dans la cocotte, mélanger, laisser mijoter encore 15 minutes.  Ajouter alors les oignons rouges entiers, les carottes, vitelottes et coings.  Couvrir de nouveau et laisser encore mijoter 20 minutes.  La viande est fondante, les légumes cuits mais encore fermes et la sauce fortement réduite et sirupeuse.  Prélever les légumes et les couper en gros morceaux, gouter la sauce et si besoin rectifier l'assaisonnement, remettre le tout dans la cocotte et servir bien chaud accompagné d'une salade de mâche.

4 commentaires:

  1. Des poires de terre ? C'est une découverte pour moi... mais ton assiette me donne envie de goûter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La poire de terre est une cousine du topinambour, c’est une plante tubéreuse originaire du Pérou, très ancienne, les Incas la consommaient déjà. Elle est croquante et a un goût de poire plus ou moins prononcé en fonction de sa maturité, on peut la manger crue ou cuite. Elle gagne a être connue car délicieuse et très facile à cultiver, tu plantes en mai et tu récoltes en hiver, rien d'autre à faire, sauf l'arroser un peu si tu habites dans une région sèche, mais ici, en Belgique, pas de soucis ;-)

      Supprimer
  2. Et s'il en reste réchauffé ce doit être encore meilleur!!
    Bises,
    Christelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je prévois toujours un peu plus de quantité pour ce type de plat mijoté, réchauffé c'est délicieux :-)
      Belle journée Christelle

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...