mercredi 11 janvier 2012

Gelée de coing

C’est sympa les coings, j’en aime l’odeur et le goût.  Mais il faut bien avouer qu’il se mérite, qu’est ce que c’est dur à couper et éplucher !!  Cette année  (merci voisine)  il m’a suffit de laver les coings, de les couper en 4 et de les passer à l’extracteur de jus - quel gain de temps - et j’ai obtenu d’un coté le jus et de l’autre la pulpe compotée.  Avec le jus, j’ai réalisé de la gelée, elle a eu du succès, lors des fêtes, en accompagnement du foie gras sur des toasts de pain maison.  Et hier midi elle s’est égarée sur ma tartine en duo avec du fromage de Herve, un délice.

Avec la pulpe, je me suis lancée dans la pâte de fruits …  Houlàààà, si j’avais su j’aurais pas venu !!  J’ai obtenu une jolie pâte de coing, bien dorée et tendre (identique aux photos des blogs dont je m’étais inspirée pour la recette)  mais hyper beaucoup trop sucrée, même les fans de sucre à la maison ont trouvé ça écoeurant, ces jolies pâtes ont donc fait la joie de nos poules …  les pâtes de coings remportent donc, haut la main, la palme de l’année 2011, dans ma cuisine, comme la plus mauvaise recette jamais testée, y’en faut bien une.  


Gelée de coing :   1 litre de jus de coing – 300gr de sucre – 4gr d’agar-agar

Mettre le jus dans une casserole avec le sucre et l’agar agar.  Faire chauffer en mélangeant et compter 2 minutes dès l’ébullition.  Verser ensuite dans des pots en verre et fermer immédiatement. Laissez refroidir puis conserver au frais.

Je la conserve au frigo car les confitures réalisée à l’agar agar n’ont pas la même qualité de conservation que celles faites avec un sucre gélifiant.

 

11 commentaires:

  1. Je l'imagine très très bien sur une tartine avec un bon remoudou ! Ké bonheur ti !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je serais curieux de goûter, je suppose que le goût doit être assez différent d'une gelée traditionnelle 'cuite'... Qu'est ce qu'on peut en fairee des choses avec les coings, hein?! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'en ai jamais goûté ! Pourquoi pas .... ;)
    Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bon, au moins, tu as gagné une bonne gelée de coing (si tu as perdu la chair dans de mauvaises pâtes de coings).

    La première chose que j'ai goûté aux coings, c'était de la gelée aussi : c'était délicieux !

    RépondreSupprimer
  5. ça à l'air super bon...sur une bonne tartine...bravo !

    RépondreSupprimer
  6. Miam miam!! c'est une délicieuse recette!
    je te souhaite une belle journée!
    Bises, Salma

    RépondreSupprimer
  7. pas fan de coings chez moi, mais c est une bonne idée! bonne soirée, Lou

    RépondreSupprimer
  8. J'ai fait de la gelée de coings avec les pépins dans une mousseline...aléatoire comme procédé ! j'avoue que là en la voyant bien claire et ferme c'est tentant !!! surtout que sur un morceau de bon pain, c'est bon !
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Vive les coings et vive ta gelée ;-)

    RépondreSupprimer
  10. j'ai fait la recette avec mon extracteur, j'ai cuit le jus avec l'agar agar et le sucre (+ de sucre pour la conservation) et le résultat n'est pas concluant! 1) il y a beaucoup de pulpe en surface, brune et très astringente, j'ai donc écumé et jeté l'écume. 2) le lendemain la gelée n'est pas prise j'ai donc fait tout recuire avec la même dose d'agar agar et cette fois cela semble ok, belle couleur ambré et plus onctueuse, je saurai demain si elle est prise.
    merci tout de même car à l'xtracteur il n'y a que le jus sans eau et c'est très goûtu!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis servie, pour cette recette, de jus de coing obtenu grâce à un extracteur à vapeur (que ma voisine m'a prêté, je l'explique dans ce billet http://pourquoi-pas-isa.blogspot.be/2011/11/gateaux-compote-de-pommes.html) le jus est clair et stérilisé quand il sort. Depuis, j'ai investi dans un Jazz-max (extraction à froid) et j'ai un peu changé la technique. Je passe 1/2 citron jaune avant de commencer à passer les coings coupé en cube, ça évite l'oxydation et le jus reste clair, après je filtre pour éviter d'avoir de la pulpe. La quantité d'agar agar reste la même mais si tu augment la quantité de sucre il faut re-doser en fonction car le poids de ta préparation augmente aussi.

      Voila, j'espère avoir répondu a tes questions. Très bon dimanche :-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...