mercredi 3 avril 2013

Ravioles oignons/chèvre/ail des ours - émulsion carotte/pamplemousse/gingembre

Mais que j’aime mon blog, depuis maintenant plus de deux ans jamais je n’ai regretté d’avoir osé me lancer, que de belles rencontres et échanges j’ai eu l’occasion de faire, un vrai bonheur !! … 

Mamina est venue passer quelques jours à Liège, chez Philou.  On en a profité avec Manu, Serge et Mickey, pour passer ensemble une très chouette journée shoping, papotes, cuisine, dégustation, rires, …  
Et comme cette généreuse Mamy n’arrive jamais les mains vide, je suis rentrée à la maison avec des sirops Monin pour les garçons (base parfaite pour des cocktails sans alcool), des Crottins de chèvres ramenés de Bourges (super délicieux, ce ne sont pas ceux de ce plat, ils étaient fini bien avant, mais c’est ce qui m’en a donné l’idée) et une bouteille de jus cuisiné Carotte, Pamplemousse rose & Gingembre. 

Le weekend de Pâques m’a laissé un peu de temps pour cuisiner des jolies petites choses, ces ravioles légères et parfumées, totalement improvisées avec ce que j’avais sous la main, se sont révélées délicieuses. 
Très jolie découverte ce jus cuisiné, pratique et sympa !!   Merci Mamina      ;-)


Ravioles oignons / chèvre / ail des ours  -  émulsion carotte / pamplemousse / gingembre    (pour 10 entrées ou 4 plats)

Pâte :   100gr de semoule de blé fine – 200gr de farine – 3 oeufs – 1càs d’huile d’olive – 1càs d’eau – 1 pincée de sel

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot munis du crochet et mélanger, dès que la pâte forme une boule homogène, la verser sur le plan de travail, pétrir légèrement à la main pour ramener le tout en boule.  Emballer la pâte dans un film et laisser reposer minimum une heure à température ambiante  (elle peut se conserver au frais un jour)

Farce :    6 oignons – 15cl de bouillon de poule (maison ou autre) – 1 crottin de chèvre mi-vieux ±60gr – 6 feuilles d’ail des ours – huile d’olive – sel – poivre

Peler les oignons et les émincer, pas trop finement.
Dans un poêlon à fond épais, faire revenir les oignons avec un fin filet d’huile d’olive, sel, poivre.  Dès qu’ils sont transparents, mouiller avec le bouillon et laisser mijoter 20 minutes à feu très doux.  Enlever le couvercle augmenter le feu, en mélangeant sans cesse, pour assécher légèrement, il faut obtenir une compote épaisse.  Laisser refroidir.

Tailler le crottin de chèvre en petit dés et émincer l’ail des ours.
Ajouter le tout à la compotée d’oignons refroidie et bien mélanger.  Réserver.  

L’émulsion :   50cl de bouillon de poule (maison ou autre) – 1 échalote – 15 cl de jus cuisiné Carotte, Pamplemousse rose & Gingembre (Monin) – 8cl de crème entière

Emincer finement l'échalote. Dans un poêlon profond, la faire revenir dans un filet d'huile d'olive puis ajouter le bouillon et faire réduire de moitié.  Ajouter le jus cuisiné et la crème, laisser encore mijoter à feu doux 5 minutes, la sauce doit être liquide, à peine nappante.  Garder au chaud et émulsionner au mixer plongeant juste au moment de servir.

Ravioles :   couper la boule de pâte en tranche de ± 1,5cm d’épaisseur et la passer au laminoir sur la position la plus large, la replier sur elle-même et passer dans l’autre sens, répéter l’opération 6 fois. Faire de même avec toutes les portions de pâte  (je mets les bandes obtenues, au fur et à mesure, sur le manche d’un balai propre qui repose entre deux chaises). Régler les rouleaux du laminoir un ou deux crans plus bas et repasser toutes les bandes jusqu'à obtenir l’épaisseur souhaitée  (ici c’est la position 5 sur le laminoir KA)    

Poser une bande de pâte sur le plan de travail et y faire des petits tas de farce (± 1càs ici, ça dépend de la taille que vous voulez donner à vos ravioles)  badigeonner la pâte autour de la farce avec un pinceau trempé dans de l’eau et recouvrir d’une seconde bande de pâte.  Découper à la forme voulue et réserver les ravioles sur une plaque, au fur et à mesure, sans qu’elles se chevauchent.   

Faire bouillir une grande quantité d’eau salée et y pocher les ravioles ± 4 minutes (suivant l’épaisseur de la pâte et la taille des ravioles)

Dresser les ravioles, verser un peu de sauce mousseuse et quelques peluches de cerfeuil, servir immédiatement. 

10 commentaires:

  1. Impressionnant de beauté et sûrement hyper savoureux... :)

    RépondreSupprimer
  2. délicatement parfumé et classe! Magnifique!

    RépondreSupprimer
  3. Une nouvelle recette de ravioles que je vais te piquer, j'adooooooooore en faire.
    Le w-e prochain je vais en faire pour mon GP (vraissemblablement avec farce langoustines).
    Celles-ci "elle claque sa race" . . .
    Bon, t'est une fan inconditionnelle de l'ail des ours toi.
    Vivement qu'ils commencent à pousser chez moi.
    Ciaooooooooooooooooooooo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'adooooore les faire :-)
      J'suis en période "pâte" le laminoir tourne minimum 1 x semaine.
      D'ailleurs les prochaines ravioles seront noires, une recette qui claque sa race ... trouvée chez toi !! ;-)

      Supprimer
  4. Si tu ne regrettes pas d'avoir lancé ton blog, moi, je ne regrette pas de m'y être inscrite, même si depuis peu de temps, car à chaque fois, je suis conquise par tes recettes et celle-ci me plaît encore énormément. Bonne journée. Véro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Véro, ça me fait super plaisir, bonne journée à toi aussi :-)

      Supprimer
  5. rholalala
    mais on se croirait au restaurant ici!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Tout simplement magnifique ! J'adore ta présentation, ta photo est superbe et je suis certaine que c'est délicieux ! J'adore !!! (oui je me répète ;)) Bravo car c'est du beau travail. Bonne soirée

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...